UNICEF - Angélique Kidjo s’engage en faveur des enfants déscolarisés du Bénin

 Angelique Kidjo discute avec Ulrich, Chantal et Aubierge au centre de seconde chance à Zakpota, Benin (Photo: UNICEF Bénin)

Cotonou, janvier 2015. L’Ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF, Angélique Kidjo, a visité le 8 janvier dernier le centre du Programme de Cours Accélérés (PCA) de Zakpota, commune située au centre du Bénin. Elle était accompagnée de la Représentante de l’UNICEF au Bénin, Dr Anne Vincent, et de l’Ambassadeur des Etats-Unis au Bénin, M. Michael Raynor.

 

La star de la chanson a appelé tous les acteurs politiques et la société civile à garantir aux enfants hors de l’école la possibilité d’intégrer une scolarité normale par l’établissement d’écoles dites « de la seconde chance ». Le curriculum de ces centres permet l’apprentissage accéléré des connaissances de base pour lire, écrire et compter afin d’être diplômé du Certificat d’Etude Primaire (CEP). Au cours de sa visite, elle a pu discuter avec les enfants et les animateurs du PCA, ainsi que le maire de Zakpota.

 

« Je suis heureuse d’être dans mon pays, le Bénin, et enthousiaste à l’idée de faire campagne pour que les enfants aillent à l’école », a dit Angélique Kidjo.

 

La Représentante de l’UNICEF au Bénin, Dr Anne Vincent a pour sa part affirmé que « l’objectif de ce programme est de corriger les inégalités et d’établir plus d’équité en faveur des enfants vulnérables et des enfants les plus défavorisés ».

 

Une étude de l’UNICEF estime qu’au Bénin, 700 000 adolescents âgés de 10 à 17 ans sont hors de l’école. A ce jour, il existe 38 centres implantés dans 18 communes du Bénin, pour un effectif total de 2 400 adolescents dont plus de 80% de filles. En 2015, neuf nouvelles communes s’ajouteront au programme, ce qui portera le nombre de centres à 56.