UNFPA - Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD) - Le Bénin réaffirme son engagement

 Le présidium avec le Ministre du Développement , entouré de ses collègues et des Représentants de UNFPA Bénin et Togo (Photo: UNFPA Bénin)

Le 19 février 2015, le Ministre du Développement, de l’Analyse Economique et de la Prospective, Monsieur Marcel de SOUZA, en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), a organisé une séance d’échanges sur les résultats de l’examen du Programme d’action de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD) au-delà de 2014 à l’hôtel Azalaï de Cotonou. Cette séance, qui a regroupé une centaine de participants, a connu la présence des personnalités ci-après : Monsieur Antonin DOSSOU, Ministre en charge de l’Evaluation des Politiques Publiques, Madame Naomie Azaria, Ministre de la Famille, Professeur Fulbert Amoussouga Gero, Ministre en charge des OMD-ODD, Docteur Justin Koffi et Docteur Koudaogo Ouedraogo, respectivement Représentants de l’UNFPA au Togo et au Bénin.

 

Après avoir mis en exergue le caractère participatif du processus d’examen de la mise en œuvre du Programme d’action de la CIPD et les progrès réalisés par le Bénin, le Directeur Général des Politiques de Développement a insisté sur les différents piliers du Cadre d’actions de la CIPD au-delà de 2014. Ce cadre d’actions s’articule autour de cinq piliers, à savoir : la bonne santé, la dignité et les Droits Humains, la sécurité du milieu/mobilité dans l’espace, la bonne gouvernance, la durabilité.

 

Tirant les implications de ces conclusions pour le Bénin, il a souligné quelques défis que sont : les Investissements constants dans la santé des femmes, des adolescents(es) et des jeunes ; la promotion des politiques économiques et sociales en faveur de la jeunesse fondées sur les droits complets (éducation, santé, emplois décents) pour créer et tirer parti du dividende démographique ; la prise en compte de l’évolution de la dynamique de population et ses interrelations avec la demande sociale dans les politiques de développement.

 

Les participants, en appréciant les conclusions de l’examen du Programme d’action de la CIPD au-delà de 2014 ont souligné l’importance des questions de population, notamment la dynamique démographique dans la planification du développement. Ils ont souligné la nécessité de la poursuite du Programme d’action de la CIPD au-delà de 2014. Dans cette perspective, la dynamique actuelle de la population appelle une harmonisation et un renforcement des politiques publiques orientées vers le bénéfice du dividende démographique par le Bénin.