UNESCO - L’enseignement et la formation techniques et professionnels à l’agenda

 Atelier de formulation et de validation du plan d’actions issues du rapport d’évaluation du système d’information statistique pour l’éducation au Bénin (Photo: UNESCO Bénin)

Le programme de l’UNESCO Education pour Tous (connu également sous Education for All ou EFA) est axé sur : la politique et la planification sectorielle ; l’alphabétisation et l’éducation non formelle ; la politique de formation des enseignants ; l’enseignement, la formation technique et professionnelle (EFTP). Au Bénin, dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de l’EFTP, l’UNESCO, à travers le programme de renforcement des capacités pour l’Education pour Tous (CapEFA), appuie le Gouvernement. Il s’agit d’un programme financé par les ressources extrabudgétaires en provenance des pays tels que le Danemark, la Finlande, la Suède, la Norvège et autres. Avec le Bénin, trente-trois pays bénéficient du programme.

 

Depuis mi-2013, les acteurs nationaux béninois et les experts du BIT et de l’UNESCO orientent principalement leurs efforts sur l’EFTP. En effet, pour le triennal 2013-2015, la politique éducative du Bénin fixe un ensemble d’objectifs à chacun des sous-secteurs du système parmi lesquels l’EFTP, érigé au rang de seconde priorité après l’enseignement primaire. Selon la revue de politique faite par le BIT et l’UNESCO (juin 2011) sur l’EFTP, il ressort que le Bénin est caractérisé par une population jeune (50% de la population a moins de 15 ans, 40% vivant en milieu rural), en croissance rapide (+3,2% par an) et dont le niveau de pauvreté reste important (supérieur à 40% en milieu rural). Le diagnostic posé lors de la revue est caractérisé par une offre de formation peu diversifiée et inadaptée aux besoins du marché du travail. Le dispositif, en infrastructures inégalement réparties à travers le pays, ne permet pas de répondre en quantité et en qualité à l’ensemble des besoins en compétences de l’économie des secteurs d’activités formel et informel, et manque d’une capacité institutionnelle solide permettant d’éclairer les décisions politiques.

 

De nombreux défis sont liés à la mise en œuvre du programme CapEFA surtout qu’il vise à répondre aux besoins d’un cadre formel d’échanges entre les professionnels des secteurs économiques de la branche BTP d’une part, et entre professionnels du domaine et les formateurs d’autre part. A travers le programme, un réseau intersectoriel a été mis en place pour promouvoir l’EFTP. Il réunit la société civile, les partenaires techniques et financiers ainsi que les organisations informelles. Aussi, le programme ambitionne de développer la capacité et les outils d’analyse et d’écoute du marché du travail; et de développer une ingénierie de formation de qualité. A cet effet, un guide normatif et inclusif appliqué à deux dispositifs de développement en compétences dans les secteurs BTP et agro-alimentaire sera élaboré.

 

Résultats du CapEFA

  • Cartographie des champs d’intervention des PTFs intervenant dans l’EFTP au Bénin
  • Evaluation du système d’information statis-tique pour l’éducation au Bénin
  • Audit du dispositif des producteurs et utilisa-teurs des données statistiques sur la demande en compétences et les besoins en demandes de compé-tences du sous secteur EFTP
  • Renforcement de capacités des acteurs natio-naux pour une pérennisation des actions de CapEFA
  • Développement d’une plateforme d’échanges entre les acteurs du sous-secteur (Ministère, parte-naires techniques et financiers, ONG, etc.

 

Pour plus d’information, consultez www.capefabenin.org