Célébration de la Journée Internationale des Casques bleus des Nations Unies au Bénin

Cotonou, le 29 mai 2015 : Classé 22ème pays au plan mondial, 13ème au plan africain pour la participation aux opérations de maintien et de promotion de la paix, le Bénin a célébré ce jour à Cotonou, à l’instar de la communauté internationale, la Journée Internationale des Casques bleus des Nations Unies. Cette Journée porte sur le thème : « 70ème anniversaire des Nations Unies, engagement pour le maintien de la paix : passé, présent et futur ».

 

Un hommage a été rendu à la Place du Souvenir aux plus de 3300 Casques bleus, dont 23 Béninois, morts au cours des opérations de maintien de la paix, en présence du Ministre de la Défense Nationale, du Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, de la Coordinatrice Résidente du Système des Nations Unies (SNU) et Représentante Résidente du PNUD au Bénin, et du Secrétaire général, Représentant le Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine, de la Francophonie et des Béninois de l’Extérieur (MAEIAFBE).

 

La Coordinatrice Résidente du SNU, Madame Rosine Sori-Coulibaly, a saisi l’opportunité exceptionnelle de cette journée pour partager avec l’audience le message du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, saluant les luttes et les sacrifices des Casques bleus, « symboles d’espoir pour des millions de personnes dans le monde ». Au plan mondial, plus de 107 000 membres du personnel de maintien de la paix, originaires de 122 pays sont déployés actuellement dans 16 missions. « L’hommage rendu ce matin aux Casques bleus béninois tombés au combat est un symbole fort et atteste de l’engagement du Gouvernement pour la promotion et le maintien de la paix », a déclaré Rosine Sori-Coulibaly. « Pour cette raison, je tiens à faire part au Gouvernement béninois de ma profonde reconnaissance ».

 

Face à la multiplication et la diversité des conflits à travers le monde, les Casques bleus des Nations Unies jouent un rôle clé de promotion, de maintien et de restauration de la paix, qu’il s’agisse de la protection des civils, de l’aide au désarmement ou de la promotion des droits de l’homme.

 

Le Bénin est engagé dans les opérations de maintien de la paix depuis 1994. Depuis lors, plus de 1400 Béninois ont été déployés dans les pays en proie aux conflits.

 

« Les célébrations de ce jour nous offrent l’occasion de rendre un hommage bien mérité aux valeureux Casques bleus, mais aussi de sensibiliser les Béninois et les Béninoises sur l’importance de la participation de notre pays aux opérations de maintien de la paix », a renchéri Monsieur Zacharie Akplogan, Secrétaire général du MAEIAFBE. « Nous devons aujourd’hui faire appel à notre génie et trouver des idées novatrices pour accompagner l’évolution des opérations de maintien de la paix dans un contexte de grands changements. Dans cette perspective, le rôle des femmes, notamment, sera déterminant », a-t-il ajouté.

 

Une causerie–débat sur la relation entre la diplomatie et les opérations de maintien de la paix, puis sur la participation du Bénin aux opérations de maintien de la paix a été animée par Monsieur Rogatien Biaou, ancien Ministre des Affaires Etrangères.

 

Cette journée commémorative se tient juste au lendemain du Symposium international sur le dialogue interreligieux et interculturel organisé du 26 au 28 mai 2015 à Cotonou. C’est une marque supplémentaire de l’attachement du Bénin à la paix et sa profonde compréhension des nouveaux enjeux régionaux.