Journée mondiale sans tabac - Éliminer le commerce illicite des produits du tabac

 Le Ministre de la Santé lançant la caravane antitabac à Cotonou, le 6 juin 2015 (Photo: OMS Bénin)

Les élections communales et locales ayant coïncidé  avec le 31 mai 2015, Journée mondiale sans tabac (JMST), la célébration de ladite journée a eu lieu le 6 juin 2015 au Bénin. Le thème de cette année a été « Eliminer le commerce illicite des produits du tabac ». Organisé par le Ministère de la Santé avec l'appui technique et financier de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS),  cet événement a enregistré la participation des  cadres et techniciens des Ministères de la Santé, de l’Industrie, du Commerce et des Petites et Moyennes Entreprises (MICPME).

 

Cette manifestation officielle a connu la participation des importateurs et distributeurs de tabac et les représentants de la Société Civile dont l’ONG Information et Education pour le Contrôle du Tabagisme (IECT), principale structure collaboratrice privée de l’OMS/Bénin en matière de lutte antitabac.

 

Louise Senou Menou, représentant le MICPME, a indiqué: « Le commerce illicite des produits du tabac s’opère en violation des textes en vigueur au Bénin avec de graves conséquences économiques et sanitaires ». Et d’ajouter, « en dehors des cas de décès liés au tabagisme, des cigarettes hors normes sont importées frauduleusement sans aucun contrôle ni de taxe perçue, le commerce illicite des produits du tabac reste une menace pour l’économie ». Elle a souligné la nécessité  d’établir un système de suivi et de traçabilité du commerce des produits du  tabac.

 

En procédant au lancement officiel des manifestations marquant l’édition 2015 de la Journée mondiale sans tabac, le Ministre de la Santé a noté que le tabac contient plus de 6000 substances chimiques dont des substances cancérigènes et qu’il s’impose de prendre des mesures adéquates pour combattre la contrefaçon et la contrebande. « Le tabac tue la moitié de ses consommateurs » a souligné le Ministre de la Santé  en exhortant les populations les plus vulnérables que sont les jeunes à opter pour un cadre de vie sain, sans tabac.

 

Le Professeur Dorothée A. Kinde Gazard a précisé que le Gouvernement avait engagé la procédure de ratification du Protocole pour éliminer le commerce illicite des produits du tabac. Ainsi, à l’occasion de la célébration, une grande caravane d’information et de mobilisation des communautés sur le commerce illicite et ses conséquences socio-économiques a été organisée dans la ville de Cotonou.