Bénin : L’allaitement maternel, le meilleur départ dans la vie d’un enfant

SO-AVA, 10 Septembre 2015. A l’occasion du lancement de la Semaine de l’Allaitement Maternel au Bénin, l’UNICEF et l’OMS aux côtés des autorités nationales ont appelé les mères à allaiter exclusivement au sein leurs bébés pendant les six premiers mois de vie.

 

« Le lait maternel est l’aliment idéal pour les nouveau-nés et les nourrissons. Il est l’un des moyens les plus efficaces et les plus sûrs pour préserver la santé et assurer le bon développement de l’enfant », a souligné la Représentante de l’UNICEF au Bénin, Dr Anne Vincent.

 

« Si l’allaitement est exclusif c’est-à-dire sans l’addition d’autres aliments au moins pendant les six premiers mois de vie, cela permet de sauver des vies », a-t-elle expliqué.

 

Au Bénin seuls quatre nourrissons sur 10 sont exclusivement allaités au sein jusqu’à six mois et cinq bébés sur 10 nés vivants, sont mis au sein dans l’heure qui suit leur naissance. Or, la mise au sein dans la première heure de vie permet de renforcer l’immunité du nouveau-né. <b><b>

 

« L’allaitement maternel est un puissant rempart contre la diarrhée, les infections respiratoires aiguës et la malnutrition », a souligné Dr Triphonie  Nkurunziza, Représentante intérimaire de l’OMS au Bénin, en rappelant l’importance de systématiser cette pratique.

 

« Allaiter et travailler, c’est possible ! Tel est le thème choisi cette année et qui révèle toute l’importance que l’OMS et l’UNICEF accordent à l’allaitement maternel exclusif », a-t-elle ajouté.<b><b>

 

Le Ministre de la Santé, Dr Pascal Dossou Togbé, a pour sa part appelé tous les secteurs de la société à faciliter l’allaitement au travail. Face à l’impossibilité d’allaiter pendant les heures de travail, les mères se séparent souvent de leurs nourrissons pendant de longues heures dans la journée et abrègent la durée de la tétée au détriment de la santé du bébé.

 

« Nous devons nous battre pour que soient appliquées les lois et règlements de protection de la maternité, en conformité avec la Convention sur la protection de la maternité de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) », a plaidé la Représentante de l’UNICEF au Bénin.

 

Enfin, Dr Triphonie  Nkurunziza a souligné que l’allaitement maternel crée un lien émotionnel entre la mère et l’enfant ce qui garantit un bon développement psychomoteur et social de l’enfant.

 

On estime à 3,1 millions le nombre annuel des décès d’enfants imputables à la sous-nutrition, soit 45 % de tous les décès d’enfants. Si toutes les mères pratiquaient l’allaitement maternel exclusif pendant 6 mois, 13 pour cent des décès d'enfants de moins de cinq ans dans le monde pourraient être évités.

 

Pour toute information complémentaire, merci de contacter :

- Hadrien Bonnaud, Spécialiste Communication: hbonnaud@unicef.org Tel: +229 21 36 50 14

- Adama Ouedraogo, Chef de la Survie de l’enfant: adouedraogo@unicef.org Tel: +229 21 36 50 05

- François Agossou, Conseiller chargé de la Promotion de la Santé: agossouf@who.int Tél:+22997290254

- Dr Raoul Saïzonou, Chef de Bureau de l’OMS : saizonour@who.int  Tél: + 229  97 08 40 30

- Dr Aristide Roch Sossou, Conseiller chargé de la Vaccination : sossoua@who.int  Tél: +229  97 60 40 95