16-22 novembre 2015 : 2ème Forum National sur l’Alimentation Scolaire

Les travaux du deuxième Forum National sur l’Alimentation Scolaire ont démarré lundi 16 novembre 2015 au Palais des Congrès de Cotonou en présence du Premier Ministre Lionel Zinsou, du Ministre des Enseignements Maternel et Primaire (MEMP), Eléonore Ladekan Yayi, du Représentant Résident du Programme Alimentaire Mondial (PAM) au Bénin, Houisanou Taal, accompagné pour la circonstance de ses collègues de la FAO et du FNUAP.

 

Plus de 200 participants venus du Bénin, du Brésil, du Burundi, de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Sénégal, du Togo prennent part à cette rencontre organisée par le MEMP avec l’appui technique et financier du Centre d’Excellence contre la Faim du PAM et le Gouvernement du Brésil.

 

Ce deuxième forum dont le thème est : « Investir dans l’alimentation scolaire, c’est promouvoir le développement durable au Bénin » permettra de faire le bilan de la mise en œuvre des recommandations issues du Forum National sur l’Alimentation Scolaire organisé en 2010, de mobiliser plusieurs acteurs autour de la question de l’alimentation des enfants à l’école y compris le secteur privé, d’adopter un modèle multisectoriel d’alimentation scolaire pour le Bénin intégrant l’éducation, la santé, la nutrition, l’agriculture, l’hygiène et l’assainissement.

 

Il s’agit également de faciliter l’échange de connaissances et d’expériences dans le cadre de la coopération sud-sud, de faire de l’alimentation scolaire une porte d’entrée du développement local et de valider pour les années à venir, un plan d’actions de la Politique Nationale de l’Alimentation Scolaire.

 

« C’est une urgence vitale» a déclaré le premier ministre, Lionel Zinsou, car l’alimentation scolaire permet de lutter contre les carences alimentaires qui accompagnent les enfants toute leur vie.

 

Pour la Directrice de l’Alimentation Scolaire, Mme Yerima Zime, l’alimentation scolaire fait partie des deux grandes stratégies adoptées par le Gouvernement pour la rétention scolaire : « L’alimentation scolaire permet de maintenir l’enfant à l’école » a-t-elle affirmé.

 

Le Directeur du Centre  d’Excellence pour la Faim du Brésil, a pour sa part, affirmé que l’alimentation scolaire est une chose qu’il faut créer dans tous les pays car les élèves, les filles et les garçons sont l’avenir des nations. Ceci constitue un filet social et un point d’entrée pour le développement.   « L’alimentation scolaire est très important pour les pays du mode » a déclaré Daniel Balaban. Dans le monde, près de 330 millions d’élèves mangent chaque jour dans les écoles. C’est  pourquoi il propose la création d’un programme social pour le bien être des communautés.