Faciliter l’accès des populations aux finances digitales pour booster l’économie au Bénin : La réponse du programme Mobile Money for the Poor (MM4P) de l’UNCDF

 Présentation d’une communication au cours de l’atelier de réflexion sur les Systèmes Financiers Décentralisés face à la finance numérique au Bénin

Au Benin, alors que le taux de pénétration des téléphones mobiles a atteint 92% en 2014, seul 20% de la population a accès à des services bancaires et de microfinance.

 

Faire adopter des services de finance digitale aux populations non-bancarisées représente ainsi un véritable enjeu pour stimuler le développement économique du pays.

 

L’utilisation innovante des téléphones portables et d’autres technologies de services bancaires sans agence constituent le moyen le plus prometteur pour accroitre l’inclusion financière.

 

Mobile Money for the Poor (MM4P), un programme international lancé en octobre 2015 au Benin par l’UNCDF en partenariat avec The MasterCard Foundation apporte une réponse concrète  au faible accès des populations aux services financiers. Le Programme MM4P vise à contribuer à l’accroissement de l’utilisation des services financiers digitaux pour atteindre 12% de la population adulte d’ici 2019 et pour une meilleure inclusion financière des populations à faible revenu, des femmes et des ménages ruraux.

 

Malgré la croissance des réseaux de distribution des services financiers mobiles au Bénin, l’offre de services financiers via le mobile reste très limitée, et encore largement dominée par les services dits de première génération (versements, de retraits et opérations de transfert d’argent). Le taux d’utilisation active de ces services par les populations demeure faible.

 

Il est heureux de noter que de nombreuses perspectives s’offrent au Bénin en finance digitale d’une part dans le développement des systèmes de paiements digitaux pour les factures, les biens et les salaires et d’autre part dans les partenariats entres les fournisseurs de services pour offrir des produits innovants de micro crédit et micro épargne aux populations non desservies.

 

Pour soutenir cette ambition, le programme travaille avec tous les acteurs de l’écosystème des services financiers digitaux comme la BCEAO, l’Autorité Transitoire de Régulation des Postes et des Télécommunication (ATRPT), les banques, les Institutions de microfinance, les opérateurs de téléphonie, les autres fournisseurs de services financiers  et  autour  de 6 chantiers stratégiques que sont la réglementation, les infrastructures, les fournisseurs de service, la distribution, les chaines de valeurs et les clients. 

 

A propos de Mobile Money for the Poor (MMP4)

 

Le programme Mobile Money for the Poor (MM4P) de l ‘UNCDF est actif au Bénin, au Sénégal et en Zambie en partenariat avec la MasterCard Foundation. Le programme appuie le développement de la finance digitale pour démontrer comment le bon dosage de soutien financier, technique et réglementaire permet de mettre en place un écosystème durable de banque à distance et de services mobiles qui soit à même de servir des personnes à faible revenus dans les pays les moins avancés.