Le Bénin n'est plus en épidémie de fièvre hémorragique à virus Lassa

 Ministre de la Culture assurant l’intérim du Ministre de la Santé, au côté du Représentant de l'OMS, a déclaré officiellement la fin de l'épidémie de fièvre hémorragique à virus Lassa

Cotonou, le 23 mai 2016 - Le Bénin vient de passer le second cycle de 21 jours sans aucun cas de malade de Fièvre Hémorragique à Virus Lassa (FHVL). Conformément au Règlement Sanitaire International (RSI 2005), la déclaration de fin d’épidémie a été faite par Monsieur Ange N’Koue, Ministre de la Culture assurant l’intérim du Ministre de la Santé.


En cette circonstance solennelle empreinte de joie, tous les acteurs de la Santé étaient présents ainsi que les Représentants de l’OMS, de l’UNICEF et d’autres Partenaires Techniques et Financiers (PTF) autour des membres des Cabinets du Ministre de la Santé et de celui des Enseignements Primaire et Secondaire. Après six mois, l’épidémie de la FHVL a été stoppée.


L’épidémie de la FHVM a été déclarée officiellement le jeudi 28 janvier 2016 conformément au Règlement Sanitaire International (RSI 2005), à la suite de l’investigation et de la confirmation de cas par les laboratoires agréés de l’OMS à Lagos au Nigéria parmi une série de malades au sein du Personnel de l’Hôpital Saint Martin de Papané, Hôpital de la Zone Sanitaire de Tchaourou. Le premier cas présumé index a été enregistré le 03 janvier 2016. A la salle de conférence de son Cabinet et devant la presse nationale et internationale, le Ministre a fait une déclaration publique sur la fin de l’épidémie de Fièvre Hémorragique à Virus Lassa au Bénin après avoir retracé l’historique de cette crise sanitaire qui a mobilisé de nombreuses énergies nationales et internationales.



Ainsi, du 3 janvier  au 10 avril 2016, date du dernier cas confirmé de FHV Lassa au Bénin, 54 cas ont été enregistrés dont 28 décès a indiqué le Ministre Intérimaire de la Santé. De ces 54 cas, 16 ont été confirmés par le laboratoire, 16 autres sont identifiés probables de FHVL et 22 cas suspects. Le Ministre de la Culture a précisé  que des 16 cas confirmés, huit ont été traités avec succès et déclarés cliniquement et par le laboratoire comme guéris.



Au cours des différentes phases de cette épidémie, le Bénin a été informé à travers les points réguliers de Presse sur les interventions menées à la fois par le Ministère de la Santé et les Partenaires Techniques et Financiers du secteur de la Santé dans le cadre de la gestion de l’épidémie. Monsieur Ange N’Koue a expliqué que, du 10 avril 2016, date du dernier cas confirmé jusqu’au 22 mai 2016 soit 42 jours, aucun nouveau cas de FHVL n’a été enregistré.



Au nom du Gouvernement béninois, il a présenté ses condoléances attristées à toutes les familles éplorées, aux différentes communautés touchées ainsi qu’aux autorités et leaders communautaires. Il a félicité tous les cadres techniques et personnels  de santé impliqués dans la riposte à cette épidémie et a réitéré sa gratitude à tous les Partenaires Techniques et Financiers qui ont pleinement contribué à la gestion et au règlement de cette crise sanitaire majeure.



Enfin, le Ministre a insisté sur le fait que la fin de l’épidémie ne signifie pas la disparition de tous les facteurs de risque. Il a invité les populations à ne pas abandonner les mesures élémentaires et quotidiennes d’hygiène corporelle, individuelle et collective afin de se protéger et de protéger les autres contre toute nouvelle infection éventuelle.