JOURNÉE MONDIALE DE LA POPULATION 2016 : Investir dans les adolescentes pour un monde plus juste, stable et pacifique

 Les meilleures adolescentes des collèges de la commune de Kétou primées (Photo: UNFPA Bénin)

Le 11 juillet 2016, la Journée Mondiale de la Population a été célébrée au Bénin, dans la commune de Kétou, comme partout ailleurs. Le thème de l’édition de cette année « Investir dans les adolescentes pour un monde plus juste, stable et pacifique» a permis de sensibiliser les décideurs à tous les niveaux sur la prise en compte dans les politiques, programmes et projets de développement des mesures idoines pour autonomiser les adolescentes. Les manifestations ont été conjointement organisées par le Ministère en charge du Développement et les autorités communales de Kétou avec l’appui financier du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) et l’Agence Française de Développement (AFD).

Plusieurs activités ont été réalisées, à savoir, une séance d’échange avec les adolescents et jeunes ; des séances de sensibilisation et d’offre gratuits de services de santé; des émissions radiodiffusées ; la cérémonie officielle durant laquelle des kits scolaires ont été remis aux meilleures élèves filles, et des dons aux adolescentes déscolarisées en fin d’apprentissage en couture et ; coiffure et au centre féminin Sainte Thérèse d’Avila identifiés par les Responsables du Centre de Promotion Sociale et les Autorités communales.

La cérémonie officielle qui a connu la participation des populations et des autorités à divers niveau a été présidée par le Ministre d’Etat en charge du Développement. Le Système des Nations Unies a été fortement représenté; le Coordonnateur Résident y a conduit délégation composée de l’UNICEF, l’ONUSIDA et de l’OMS.

Messages de plaidoyer en faveur des adolescentes

La Journée Mondiale de la Population 2016 a été une opportunité de communiquer des messages de plaidoyer en faveur des adolescentes :

« Pour certaines filles, les années d’adolescence sont un moment d’exploration, d’apprentissage et d’autonomie croissante. Mais, pour beaucoup d’autres, elles sont un moment de vulnérabilité croissante et d’exclusion des droits et opportunités, ou seulement de pure et simple discrimination... Il faut que, partout dans le monde, les gouvernements investissent dans les adolescentes selon des modalités qui les mettent en mesure de prendre les décisions importantes de la vie. ...Une adolescente dont les droits sont respectés et qui est à même de réaliser pleinement son potentiel est une adolescente qui a une meilleure chance de contribuer au progrès social et économique de sa communauté et de sa nation. », Babatunde Osotimehin, Directeur Exécutif de l’UNFPA

«...En dépit des avancées considérables qui ont permis de réduire la pauvreté et d’améliorer les perspectives et le bien-être de bon nombre d’individus dans le monde entier, des centaines de millions de personnes n’entrevoient toujours pas la possibilité d’un avenir meilleur. Les filles, en particulier celles qui traversent la période décisive de l’adolescence, font partie des groupes qui ont le moins bénéficié des initiatives de développement antérieures. ...Il est absolument essentiel de remédier à ces inégalités pour que la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 soit couronnée de succès... En cette Journée mondiale de la population, j’engage vivement tous les gouvernements, les entreprises et la société civile à investir en faveur des adolescentes. », Ban Ki-moon, Secrétaire Général des Nations Unies.