Célébration de la Journée Internationale de la Paix au Bénin : un appel collectif lancé pour l’atteinte des ODD et la paix

 Photo de famille lors de la célébration de la Journée Internationale de la Paix

Cotonou, le 21 septembre 2016 : C’est à travers une conférence publique organisée par la Coalition Nationale pour la Paix et le Centre Panafricain de Prospective Sociale avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), que le Bénin, à l’instar de la communauté internationale a célébré la Journée Internationale de la Paix sur le thème : « Les Objectifs de Développement Durable (ODD) : composantes de la paix ».

Les manifestations officielles ont été présidées par Monsieur William Comlan, Directeur de Cabinet du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Représentant le Gouvernement en présence du Professeur Albert Tevoedjre, Président du Centre Panafricain de Prospective Sociale, de Madame Fatoumatou Batoko Zossou, Présidente de la Coalition Nationale pour la Paix et de Monsieur Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Bénin. « Le thème de cette journée nous interpelle et nous amène à réfléchir à la situation de notre pays, qui heureusement connaît une tradition de paix que nous devons nous efforcer  de pérenniser », a déclaré M. Comlan. Il a exhorté tous les acteurs à un effort collectif pour que les ODD soient atteints.

« L’arbre de la paix ne pousse que sur le terreau de la bonne gouvernance, de la sécurité alimentaire, de la santé, de l’éducation, de l’assainissement,…de la réduction des inégalités… », a laissé entendre Madame Fatoumatou Batoko Zossou, Présidente de la Coalition Nationale pour la Paix. Pour y parvenir, elle a insisté sur la nécessité d’investir dans les ressources humaines, dans l’éducation des jeunes, des filles et des adultes.

Monsieur Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies et Représentant Résident du PNUD a affirmé, pour sa part, que le Bénin jouit depuis le renouveau démocratique d’une paix reconnue par tous. « Cet acquis mérite d’être renforcé et sauvegardé pour les générations futures qui ont besoin de poursuivre l’œuvre de développement dans la Paix et la sérénité », a-t-il ajouté. Il a porté à l’attention de l’assistance l’appel lancé par le Secrétaire général de l’ONU aux gouvernements et aux citoyens du monde entier pour se concentrer sur les Objectifs de Développement Durable, et s’est réjoui des dispositions prises par le Gouvernement dans le cadre de l’élaboration de son Programme d’Action et de la Stratégie Nationale de l’intégration des 17 Objectifs de Développement Durable pour les cinq prochaines années. Il a enfin invité tous les acteurs de la vie sociale, politique et économique à persévérer dans l’effort de dialogue permanent et de compréhension mutuelle.

Face à la pauvreté et au chômage grandissant des jeunes, la paix peut être menacée. Le Professeur Tevoedjre propose une nouvelle approche préventive, intitulée « Initiative africaine d’éducation à la paix et au développement par un autre chemin ». Cette approche passe par « le dialogue interreligieux et interculturel autour des besoins pressants de développement, la réalisation concrète d’infrastructures sociocommunautaires».  C’est dans cette logique que sur « l’Initiative africaine d’éducation à la paix et au développement par un autre chemin », chrétiens, musulmans et fidèles des religions endogènes, toutes obédiences confondues du Bénin, ont décidé d’ériger dans la commune de Seme-Kpodji un centre de santé à Kpoguidi, un village frontalier avec le Nigeria. Il souhaite que des initiatives pareilles se reproduisent dans d’autres villages du Bénin.

Enfin, une communication sur « les ODD, piliers de la paix », présentée par Ginette Mondongou Camara, Economiste Principale du PNUD a permis de démontrer comment le développement inclusif et durable est favorable à la paix. L’exposé a été suivi de riches débats. 

Les manifestations commémoratives de la Journée Internationale de la Paix, édition 2016 se poursuivent pendant une semaine avec la diffusion à travers les médias des messages de paix et des sensibilisations des populations à une culture de paix dans les 77 communes du Bénin.

========================================================================

Pour plus d’information, veuillez contacter :

Ibouraima Yankpe, Team Leader Gouvernance démocratique / PNUD – ibouraima.yankpe@undp.org
Elsie Assogba, Chargée de Communication / PNUD  - elsie.assogba@undp.org

                                                               ###  ###  ###

Le PNUD forge des partenariats à tous les niveaux de la société pour aider à construire des nations résilientes, afin de mener à bien une croissance qui améliore la qualité de vie de chacun. Présents dans presque 177 pays et territoires, nous offrons une perspective mondiale et des connaissances locales au service des peuples et des nations.