Le Gouvernement du Bénin, le Japon et le PNUD se donnent la main pour la réalisation des ODD à Bonou

UNCT-BJ_2016-09-27-PNUD-BonouVisite de terrain à Bonou du Ministre d'Etat chargé du Plan et du Développement, M. Abdoulaye Bio Tchané, de l'Ambassadeur du Japon, SEM Kiyofumi Konishi, et du Représentant Résident du PNUD, M. Siaka Coulibaly

Cotonou, le 27 septembre 2016 : Au terme d’une visite de suivi des activités du Projet Commune du Millénaire de Bonou (PCM-Bonou) effectuée le 27 septembre 2016 dans la commune par le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, le Représentant Résident du PNUD et l’Ambassadeur du Japon près le Bénin, ce dernier a félicité les efforts du Gouvernement pour relever les grands défis de développement du troisième millénaire en vue de permettre au Bénin d’accéder au concert des nations émergentes.

Au cours de cette mission conjointe de terrain, une ambulance ainsi que des matériels médicaux ont été remis aux responsables des formations sanitaires de la commune de Bonou. Par ailleurs, il a été procédé à la remise de bourses de formation en entrepreneuriat agricole pour les jeunes de Bonou sélectionnés par le projet, à la remise d’attestations aux enseignants du primaire et de la maternelle formés et à la visite du site abritant la plateforme multifonctionnelle (PTFM) en cours de construction pour la valorisation des énergies renouvelables, la création de la valeur ajoutée aux produits locaux et la dynamisation du réseau local d’agrobusiness avec une forte implication des femmes. Les travaux de construction de 33 salles de classes dans 11 écoles primaires ont été également lancés.

Opérationnel depuis le 24 janvier 2016, le Projet Commune du Millénaire de Bonou est le fruit du partenariat entre le Gouvernement du Bénin, le Japon et le PNUD. Ce projet est une expérience pilote de réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) à une échelle communale. Il promeut le développement durable dans toutes ses dimensions en mettant l’accent sur l’amélioration des conditions de vie des populations et leur bien être dans un processus intégré, holistique et participatif.

« Nous sommes très heureux du fait que le Projet Commune du Millénaire de Bonou est assez pertinent et inclusif à travers sa stratégie de mise en œuvre basée sur l’appropriation nationale, sa méthodologie centrée sur les actions à la base et ses produits qui sont des réponses à la réduction de la précarité au niveau des populations de Bonou », a déclaré le Maire de Bonou.

En effet, Bonou est l’une des 77 communes du Bénin confrontée à plusieurs défis de développement notamment dans les domaines de développement économique local, de l’éducation, de la santé et des infrastructures. 54, 10% de la population de cette commune est touché par la pauvreté. « Les résultats des études de référence ont révélé que les populations éprouvent d’énormes difficultés pour se faire évacuer vers les hôpitaux de zone en cas de complication », a déclaré le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, M. Abdoulaye Bio Tchané. M. Bio Tchané a transmis les remerciements du Président de la République du Bénin au Gouvernement japonais, qui « a accepté de financer les Projets Villages et Communes du Millénaire pour le bonheur des populations ».

« Nos actions visent à apporter notre contribution pour soutenir les efforts du Bénin et soulager les peines quotidiennes des populations en vue de les aider à sortir de la vulnérabilité dans la mesure du possible », a affirmé l’Ambassadeur du Japon, S.E.M Daini Tsukahara en fin de mission au Bénin. Il a salué le rôle très significatif que joue le PNUD dans la mise en œuvre des projets conjoints.

M. Siaka Coulibaly a souligné que « Le PCM-Bonou privilégiera très tôt la dimension économique des interventions sans toutefois renoncer à la dimension sociale nécessaire pour sortir les ménages les plus pauvres de la pauvreté. Ainsi, au-delà des filets sociaux, le projet accordera plus de place à la promotion d’activités économiquement viables et à l’accès à des opportunités économiques qui conduiront les ménages locaux à une meilleure prise en charge d’eux-mêmes ». Il a ajouté que le partenariat avec le Japon est d’une importance capitale pour le PNUD. M. Coulibaly et a réitéré la gratitude du PNUD à l’Ambassadeur du Japon pour l’excellente coopération entretenue entre les deux institutions.

Rappelons qu’avec une contribution de 6 000 000 USD, le Japon est le principal partenaire du PCM Bonou. Le Gouvernement du Bénin y contribue à hauteur de 1 000 000 USD, le PNUD apporte 500 000 USD et la Commune  de Bonou 100 000 USD sur une période de cinq (5) ans. Le Centre de Partenariat  et d’Expertise pour le Développement (CePED) sous tutelle du Ministère chargé du Plan et du Développement assure la direction nationale du PCM Bonou.

=============================================================================

Pour plus d’information, veuillez contacter :

Georges Osse, Chargé de Programme / PNUD – georges.osse@undp.org
Elsie Assogba, Chargée de Communication / PNUD – elsie.assogba@undp.org

Suivez-nous sur les réseaux sociaux : https://twitter.com/PNUDBenin et sur https://www.facebook.com/PNUDBenin

                                                               

###  ###  ###

 

Le PNUD forge des partenariats à tous les niveaux de la société pour aider à construire des nations résilientes, afin de mener à bien une croissance qui améliore la qualité de vie de chacun. Présents dans 177 pays et territoires, nous offrons une perspective mondiale et des connaissances locales au service des peuples et des nations.