Le Bénin priorise 49 cibles pour la réalisation des Objectifs de Développement Durable

UNCT-BJ_Lancement_Rapport de priorisation des cibles des ODD_PNUD_2018Le Ministre d'Etat Chargé du Plan et du Développement M. Abdoulaye Bio Tchané au milieu et à sa droite le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies M. Siaka Coulibaly lors du lancement du Rapport de priorisation des cibles des ODD pour le Bénin

 

Cotonou le 23 février 2018 : Le Ministère du Plan et du Développement a lancé ce jour en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Rapport sur la priorisation des cibles des Objectifs de Développement Durable au Bénin (http://bit.ly/2Hj3TKx). Ce rapport présente le contexte de développement national, révèle les 49 cibles priorisées et recommande des mesures à prendre pour l’intégration des cibles des ODD dans les documents de politiques et stratégies de développement en vue la réalisation de l’Agenda 2030 au Bénin.

« La priorisation des cibles des ODD, devient pour nous au Gouvernement un repère pour toute l’action publique. La preuve en est que le Programme d’Actions du Gouvernement a subi sans ménagement une vérification d’alignement sur les ODD. […] Le suivi des indicateurs de progrès des cibles nous semble, au-delà des politiques de développement elles-mêmes, la clé du succès de la marche du Bénin vers les ODD », a déclaré M. Abdoulaye Bio Tchané, Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement.

Adoptés en 2015, les Objectifs de Développement Durable (ODD) sont assortis de 169 cibles et 280 indicateurs indissociables, qui s’imposent à toutes les nations du monde. Mais compte tenu des réalités et des niveaux de développement des pays, il revient à chaque Etat de fixer ses propres cibles au niveau national pour répondre aux ambitions mondiales tout en tenant compte de ses spécificités. C’est fort de cette disposition que le Bénin s’est engagé dans la priorisation des cibles des ODD.

Avec l’outil d’Analyse Rapide Intégrée ou RIA (acronyme en anglais), conçu par le Groupe de Développement des Nations Unies pour aider les pays à évaluer l’alignement de leurs stratégies de développement sur les ODD, 49 cibles des 169 cibles des ODD ont été retenus au Bénin de manière objective et inclusive. Les critères pris en compte dans le choix de ces 49 cibles sont la pertinence, le niveau de priorité et la qualité statistique.

« Le Système des Nations Unies au Bénin salue le leadership national ainsi manifesté dans la prise en charge de l’Agenda de Développement 2030. […] L’adoption des ODD exige un changement qualitatif dans la conception et la mise en œuvre des politiques publiques au niveau des Pays. A tous les niveaux, national, sectoriel et local, les pouvoirs publics se doivent d’assurer non seulement la prise en compte des objectifs de développement durable et ses cibles dans les Programmes, Stratégies, et Plans de développement national et locaux », a affirmé M. Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies et Représentant Résident du PNUD au Bénin.

L’analyse documentaire du cadre de planification du développement a révélé une absence de documents pour certains ministères sectoriels pouvant favoriser la prise en compte des cibles prioritaires ODD. Par ailleurs, l’analyse situationnelle des indicateurs associés aux cibles prioritaires indique que sur 168 indicateurs retenus après contextualisation des 280 indicateurs mondiaux associés au package des 49 cibles prioritaires du Bénin, 63 indicateurs (soit 37%) ne peuvent pas être calculés dans l’état actuel du système statistique national. Il importe d’investir dans la production d’informations statistiques.

Des défis à relever

Au terme du processus d’analyse intégrée et de priorisation, quelques recommandations sont formulées à l’attention des autorités au niveau national, sectoriel et local en vue de la prise en compte et de l’atteinte des cibles prioritaires pour le Bénin. Pour une efficacité de l’alignement des stratégies et politiques nationales ou sectorielles sur les cibles prioritaires ODD, il est nécessaire d’assurer l’intégration de ces cibles dans les différents documents de planification du développement.

Plus spécifiquement, il est impérieux que les indicateurs de suivi soient davantage explicitement définis dans les différents cadres logiques, les éléments de résultats et de suivi-évaluation des politiques, des programmes et des projets nationaux. Aussi, est-il recommandé de veiller à une bonne formulation des indicateurs, à leur méthode de calcul et aux sources de données nécessaires.

En outre, il est recommandé de doter tous les ministères de documents de politiques sectorielles de développement, tout en mettant l’accent sur les cibles ODD prioritaires. Aussi, le même exercice doit-il être fait en ce qui concerne les documents en cours d’actualisation et de rédaction dans les communes.

Enfin, le rapport propose le renforcement des capacités des ressources humaines en charge de la mise en œuvre des actions de développement durable et la mobilisation des ressources tant domestiques qu’extérieures indispensable pour le financement de la statistique.

« Je tiens à souligner la bonne décision qu’a prise le Gouvernement du Bénin il y a quelques semaines d’adhérer à l’initiative des Nations Unies relative à l’Evaluation du cadre de financement du développement. Les Nations Unies restent totalement disponibles pour vous y accompagner afin d’accroître les marges de manœuvre du Bénin pour la mobilisation des ressources financières nécessaires pour financer le développement », a conclu M. Siaka Coulibaly.