Signature au Bénin du Budget Programme 2018-2019 OMS avec le Ministère de la Santé

UNCT-BJ-Signature du Budget Programme 2018-2019 OMSLe Ministre de la Santé à gauche et le Représentant Résident de l'OMS lors de la signature du budget programme 2018-2019

 

Cotonou le 06 février 2018 : Le Cabinet du Ministre de la Santé a servi de cadre à la signature officielle de ce document programmatique par les deux figures de proue en matière de Santé au Bénin. Il s’agit, d’une part, de Dr Alassane SEIDOU, Ministre de la Santé, et d’autre part, de Dr Jean-Pierre BAPTISTE, Représentant Résident de l’OMS au Bénin. Cette cérémonie, fort simple mais pleine de solennité, s’est déroulée au cours de l’audience hebdomadaire que le Ministre de la Santé accorde au Représentant Résident de l’OMS.

En effet, au cours de cette séance, les deux personnalités ont fait le point de la situation sanitaire nationale caractérisée par l’épidémie de la Fièvre Hémorragique à Virus Lassa (FHVL) qu’enregistre le Bénin. A ce jour, aucun nouveau cas, aucun nouveau décès n’a été enregistré et aucun nouveau prélèvement n’a été réalisé. Ainsi, du 08 Janvier au 04 Février 2018 vingt et un (21) cas dont huit (8) décès ont été enregistrés au Bénin. En effet, huit (8) cas dont quatre (4) décès ont été enregistrés dans le Département de l’Atacora (04) dans la Commune de Boukoumbé et 04 dans la Commune de Toucountouna), tous résidant au Nigéria, 07 cas dont 02 décès ont été enregistrés dans le Département du Borgou (05 dans la Commune de Tchaourou, 01 dans la Commune de Parakou et 01 dans la Commune de Kalalé), 04 cas dont 01 décès enregistrés dans le Département des Collines (01) de la Commune de Ouessè et 03 de la Commune de Savè) et 02 cas dont 01 décès enregistrés dans le Département de l’Alibori (Commune de Ségbana). Il faut préciser qu’une délégation technique dépêchée par l’OMS et conduite par l’épidémiologiste de terrain, Dr Léon KOHOSSI, séjourne dans les régions touchées et prodigue les conseils techniques nécessaires. Un lot de médicaments et d’équipements de protection personnelle (EPI), de solution hydro-alcoolique et de divers intrants acquis par l’OMS ont été mis à disposition des structures sanitaires. 

Avant de poser leurs signatures sur le Plan de Travail 2018-2019, les deux personnalités ont échangé sur son contenu et passé en revue, les grandes lignes du document qui regroupe l’essentiel des activités planifiées par le Ministère de la Santé, d’autres Ministères partenaires et les membres du Bureau/Pays de l’OMS.

D’un montant total de trois million neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille trente (3.999.030) dollars US, les activités planifiées selon un chronogramme assorti, prennent en compte, les maladies prioritaires (paludisme, tuberculose, VIH/SIDA) ainsi que les autres maladies transmissibles et non transmissibles, les maladies tropicales négligées, les urgences sanitaires, les maladies évitables par la vaccination, la santé familiale et la planification, les médicaments et la transfusion sanguine, etc. couvrant la période 2018 et 2019.

Le Ministre de la Santé et le Représentant Résident de l’OMS se sont félicités du travail abattu par les équipes techniques des deux institutions partenaires pour prévenir et lutter avec efficacité contre la maladie. Ils ont adressé « leurs sincères remerciements au Dr Matshidiso Rebecca MOETI, Directrice Régionale de l’OMS pour l’Afrique pour les efforts louables qu’elle déploie afin que les pays de la Région africaine de l’OMS repoussent les frontières de la maladie et consolident leur développement économique et social ».