Unis dans l'action

Le Coordonnateur Résident (deuxième à droite), l'Ambassadeur du Japon et le Représentant du Programme Alimentaire Mondial en visite conjointe à Banikoara (photo: PAM Bénin)

Au Sommet mondial de 2005, les dirigeants du monde entier ont demandé plusieurs rapports historiques pour faire avancer le processus de réforme des Nations Unies en cours depuis 1997. Ainsi, le « Groupe de haut niveau sur la cohérence à l’échelle du système » a émis une série de recommandations visant à réduire la fragmentation et à exploiter au mieux la capacité de l’ONU en faveur du développement, de l’action humanitaire et de l’environnement, incluant les changements climatiques.

Les auteurs estiment que l’Organisation doit être entièrement restructurée et ont recommandé de réduire la fragmentation du SNU, les duplications entre les mandants, le coût des services généraux  trop élevé, et soulignait la dispersion des efforts de l’ONU due à un manque de coordination de ses opérations.

En réponse à ces recommandations, le Secrétaire Général a lancé l’initiative de réforme « Unis dans l’Action » pour laquelle ont été choisis comme pilote les Gouvernements de l’Albanie, le Cap Vert, le Mozambique, le Pakistan, le Rwanda, la Tanzanie, l’Uruguay et le Vietnam. Depuis, la mise en œuvre de la réforme « Unis dans l’action » a fortement progressée.

En 2009, l’Assemblée Générale de l’Organisation des Nations Unies a adopté une résolution sur la cohérence à l’échelle du système. Aussi, il est recommandé que toutes les Equipes Pays SNU soient sur la voie « Unis dans l’action ». En plus des huit pays pilotes, d’autres pays, dit volontaire, mettent en œuvre la réforme « Unis dans l’action ». Le Bénin a officiellement accédé à ce groupe de pays reconnu comme « volontaire » en janvier 2010.

Les principes de l’initiative « Unis dans l’Action » sont articulés autour de cinq piliers de base formant les la structure opérationnelle de la réforme :

Un Programme amène toutes les agences et institutions du Système des Nations Unies à travailler ensemble visant à la réalisation de la stratégie de développement du Bénin. Il s’appuie sur un des politiques et des services intégrés, et le suivi en temps réel du plan d’action conjoint.

Un leader et le leadership de l’Equipe Pays est basée sur une redevabilité mutuelle, avec une fonction de coordination renforcée menée par le Coordonnateur Résident, avec l’implication de tous les membres de l’Equipe Pays dans l’objectif d’atteindre les résultats attendus du SNU dans le pays.

Le cadre budgétaire unique apporte une vue globale et transparente de toute la contribution du SNU dans le pays étant donné qu’il relate les planifications et coûts de toutes les activités du Programme Unique.

Une Opération Commune permet de mettre en place des opérations communes et de services communs plus efficaces.

Une Communication Commune facilite la cohérence dans la transmission des messages et le plaidoyer en matière de normes et d’opérationnalisation. Elle permet un dialogue stratégique harmonisé de l’Equipe Pays vis-à-vis des partenaires nationaux et internationaux.